Site officiel de l'Office de Tourisme du Centre Morbihan Communauté

Notre-Dame des Fleurs à Evellys / Moustoir-Remungol

Aller en bas

D'apparence modeste, elle abrite une statuaire intéressante

Chapelle du Moric sablière © Fr. Lepennetier

Un humble clocheton hexagonal couvert d'ardoises, peu d'ouvertures, très sobres de surcroît, au milieu d'une simple construction en schiste... à l'intérieur des murs blanchis à la chaux et un sol également en schiste... elle cache bien son jeu ! Elle a en effet conservé ses entraits engoulés et des têtes de blochets, mais surtout elle abrite une statuaire remarquable.

Photo © Fr. Lepennetier


Chapelle du Moric retable © Fr. Lepennetier

A l'extrême gauche de la fenêtre, la statue de Notre-Dame des Fleurs, qui pourrait dater du 15e. La Vierge montre l'enfant Jésus qui ouvre un livre. A sa suite, saint Corentin en chape avec mître et crosse fleurie, le poison emblématique à ses pieds. De l'autre côté, sainte Emerentienne, soutient à deux mains ses entrailles qui sortent de son corps éventré par ses bourreaux. Saint Antoine, enveloppé d'un manteau à capuchon présente sans doute le livre de la Règle monastique.              
Dans le choeur, un majestueux saint Yves tient à main gauche un parchemin. Vis à vis, saint Marc, reconnaissable au petit lion couché à ses pieds.
Près de la balustrade en bois, la statue processionnelle de N-D des Fleurs est encore une vierge couronnée, au manteau bleu, avec son enfant tenant un livre ouvert. De la main droite, elle présente un bouquet de fleurs.
On trouve également deux magnifiques vitraux créés par David Tremlett, suite à son passage dans le cadre de "l'Art dans les chapelles" en 2008 et 2009.

Photo © Fr. Lepennetier

Les dévotions

Chapelle du Moric statue Ste Emerentienne © F Baslé

Même si la dédicace de la chapelle est bien Notre-Dame des Fleurs, c'est sainte Emerentienne, que l'on venait honorer en ce lieu. En effet, toute proche du bourg, la chapelle était fréquentée par les mamans qui venaient y invoquer la sainte pour les enfants souffrant de douleurs intestinales et y chercher les signes de leur prochaine guérison. Dans la crédence se trouvait un morceau d'ardoise sur lequel on asseyait le jeune malade : si la moiteur du corps mouillait la pierre, tous les espoirs étaient permis. Dans le cas contraire on le tenait pour perdu...

Mais ces dévotions populaires superstitieuses n'étaient pas les seules... le clergé venait célébrer la messe et fêter le pardon, toujours célébré de nos jours le cinquième dimanche après Pâques.                                                   

Photo © F. Baslé

L'Art dans les Chapelles

Chapelle du Moric oeuvre 2013 © Fr. Lepennetier

Ouverte en juillet-août, N-D des Fleurs accueille tous les ans un artiste dans le cadre de "l'art dans les chapelles", exposition d'art contemporain disposée sur un circuit autour de la vallée du Blavet, regroupant une vingtaine de chapelles.

Pendant l'art dans les chapelles", la chapelle est ouverte tous les jours, sauf le mardi du début juillet aux journées du patrimoine. En dehors de cette période, la clef est à demander à la ferme voisine de  Guénaël Raoul.

Photo © Fr. Lepennetier

Calendrier Facebook Youtube
Haut de page