Site officiel de l'Office de Tourisme du Centre Morbihan Communauté

La chapelle Notre Dame du Plasker à Locminé

Aller en bas

La seule chapelle du 16e de Locminé est de style flamboyant

chapelle St Colomban arbre intérieur Locminé ©M.Talmon web

Près de l'église se trouve la chapelle Notre Dame du Plasker, reconstruite au 16e siècle pour soulager l'église paroissiale devenue trop petite. Elle était également utilisée sous l'ancien régime pour les réunions des corporations (bouchers, tanneurs et menuisiers). Durant la Révolution, la chapelle fut transformée en dépôt de matériel et servit pendant quelque temps de temple décadaire. Tout au long du 19e siècle, et même au-delà, la chapelle devint le lieu de réunion de la Congrégation mariale des jeunes filles.
Au début du 20e siècle, la municipalité envisagea de raser la chapelle, mais elle se heurta à l'administration des Beaux-Arts qui la répara et obtint, en 1930, l'inscription à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Photo © M.Talmon

Une belle statuaire

Chapelle du plaskaer Intérieur Locminé

L'intérieur est intéressant. On y trouve un retable polychromé du 17e et un autel de pierre de la même époque. La Vierge à l'enfant couronnée (16e) est entourée de fleurs, de saint Joseph et de saint Marc, reconnaissable à son lion. Le tabernacle date du 19e. Le mobilier est  harmonieux.

Dans le transept, la statue de saint Colomban rappelle que le culte de la paroisse lui est dédié. Mais la statue provenait de l'ancienne chapelle saint Colomban, détruite.

Sur mur du fond, plusieurs statues de sainte Hélène, saint Joseph, saint Crépin, le patron des cordonniers et saint Roch avec son chien.

Saint Colomban

Chapelle du plaskaer statue St Colomban Locminé

Colomban de Luxeuil, le plus célèbre des saints Colomban (°543 à Navan - † 21 novembre 615 à Bobbio près de Plaisance, en Italie) est un moine irlandais qui a évangélisé les populations campagnardes de Gaule, d'Allemagne, d'Helvétie, et d'Italie. Il est fêté le 23 novembre. Colomban, après avoir quitté l'Irlande, débarque en Bretagne, à Saint-Coulomb près de Saint-Malo, dans les années 580. Jusqu'en 615, il évangélise la France, l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche et l'Italie et crée un monastère à Luxeuil. Un réseau européen d'échanges, regroupant des hameaux et des villes se tisse sur les traces de St Colomban.

Il n'est jamais passé à Locminé, mais les moines, venus de Luxeuil, qui créèrent le couvent, y établirent sa règle et son culte. Saint Colomban est célébré par un pardon fin juin et ses reliques sont conservées à l'église depuis le 15e.

Photo © G.Falconetti
 

La fontaine blanche

Carte postale ancienne fontaine St Colomban Locminé ©Club photo Locminé

 

La fontaine St Colomban (17e), classée MH, également appelée la fontaine blanche, faisait autrefois l'objet d'importants pèlerinages. Ses eaux étaient réputées pour guérir la folie et les maladies nerveuses.


Article réalisé à partir de l'ouvrage "Eglises et chapelles du pays de Locminé" - Joseph DANIGO -Cahiers de l'UMIVEM

Calendrier Facebook Youtube
Haut de page